Entrée de jardin entouré de fleurs

Le jardin est un endroit où les enfants peuvent jouer et se détendre. De nombreux accidents domestiques se produisent dans cet espace extérieur. Des structures défaillantes, des produits chimiques et des outils mal rangés, des piscines non protégées ne sont que quelques-uns des nombreux dangers. Apprenez à sécuriser votre jardin pour que vos enfants puissent s’amuser sans risque.

Protégez votre jardin en le gardant fermé

Protégez votre jardin pour vos enfants en le gardant bien clos. C’est particulièrement important si vous habitez près de routes très fréquentées. Si un ballon finit sur la route, ou si vos enfants sont curieux du monde extérieur, ils peuvent rapidement découvrir que le jardin n’est pas sûr.

Il est recommandé de clôturer votre jardin pour éviter ces dangers. Pensez à installer des clôtures suffisamment hautes pour que vos enfants ne puissent pas les escalader. Les clôtures souples, les panneaux de bois ou les clôtures en PVC, les murs en pierre ou en béton sont autant d’options. Il est recommandé d’installer un portail et de le garder verrouillé.

Enfin, si votre jardin comporte des haies, veillez à ce qu’il n’y ait pas de brèches par lesquelles votre enfant pourrait passer. Il ou elle pourrait facilement se retrouver à l’extérieur de votre maison ou chez vos voisins. Votre jardin est peut-être sûr, mais pas celui de tout le monde.

 

Assurez-vous que les équipements de jeu sont conformes aux normes de sécurité

Offrir à vos enfants des heures d’amusement en plein air est essentiel pour assurer la sécurité de votre jardin. C’est pourquoi il est important d’être prudent lors de la conception d’une aire de jeux. Toboggans, balançoires et cabanes : Pour assurer le plaisir de votre enfant, et pour éviter tout risque, assurez-vous que ces installations sont conformes aux normes NF. Ces normes sont la garantie qu’elles respectent les normes de sécurité et de qualité françaises. Lorsque vous achetez des jeux, assurez-vous qu’ils sont bien adaptés à l’âge, au poids et à la taille de vos enfants. N’hésitez pas à demander au fabricant si vous avez des questions sur l’utilisation ou le montage d’une installation. La sécurité est primordiale.

A lire aussi :  Covid-19 : des prévisions plus positives que prévu pour l'agroéquipement

L’emplacement de l’aire de jeux est important. Évitez de placer votre balançoire ou votre toboggan sur du béton ou du goudron. Vos enfants pourraient se blesser s’ils tombent. Choisissez plutôt de l’herbe, du sable ou des dalles en caoutchouc. Vous devez également choisir une zone dans votre jardin qui ne comporte pas d’obstacles. Évitez de placer un porche à côté d’un arbre, d’une piscine ou d’une véranda. Les éléments les plus fragiles, comme les cordes, doivent être rentrés pendant l’hiver. Ils pourraient devenir fragiles et se fissurer lors de la prochaine utilisation.

 

Évitez les plantes toxiques dans votre jardin

Un beau jardin est souvent associé à des fleurs éclatantes ou à un riche potager. Certaines plantes courantes dans les espaces extérieurs peuvent nuire aux enfants. Les enfants seront particulièrement en danger s’ils essaient de manger leurs trouvailles.

Certaines plantes peuvent être toxiques. Certaines plantes sont toxiques, notamment le muguet, le laurier-rose et les baies de houx. Ces éléments ne doivent pas être consommés par votre enfant lorsqu’il explore le jardin.

D’autres plantes peuvent provoquer des irritations de la peau, des démangeaisons, voire des brûlures. Certaines plantes peuvent provoquer des réactions cutanées, comme les anémones, les primevères et le céleri.

Un guide des plantes toxiques vous aidera à identifier les espèces qui présentent un risque et à rendre votre jardin plus sûr. Protégez-vous avec des gants avant de retirer les plantes que vous ne considérez pas comme dangereuses.

Enfin, même si certaines fleurs sont agréables à regarder, d’autres sont tout aussi piquantes. C’est le cas des rosiers. Si vous décidez de les planter dans votre jardin, assurez-vous qu’ils ne sont pas en contact direct avec les enfants.

A lire aussi :  Cultivez vos plants sans jardin ? C'est possible grâce au nouveau meuble potager

 

Vos matériaux et outils dangereux doivent être jetés

Vous êtes jardinier, bricoleur ou expert en tonte de pelouse ? Pour rendre votre jardin sûr pour vos enfants, veillez à vous débarrasser de tous les outils et autres produits dangereux avant de rentrer chez vous. Les jeunes enfants peuvent facilement saisir des outils tels qu’un râteau, un sécateur ou une houe et se blesser les mains. Cela est particulièrement vrai lorsque les outils électriques sont laissés sans surveillance. Une fois les travaux terminés, rangez les outils électriques dans un garage, une remise ou une pièce fermée à clé de votre maison. Ne laissez pas les échelles et les escabeaux sans surveillance. Vous pouvez les retirer du sol lorsque vous avez fini de les utiliser.

Il est important d’être prudent avec les produits chimiques utilisés pour le jardinage. Ces produits peuvent être toxiques s’ils sont ingérés, notamment les herbicides, les insecticides, les engrais et les huiles de tondeuse à gazon. Ils doivent être conservés dans une pièce hors de portée des enfants.

 

Installez un dispositif de sécurité autour de votre piscine

Quoi de plus amusant que quelques minutes de jeux d’eau et de natation avec vos enfants ? Une piscine sans dispositif de sécurité est dangereuse, même si personne ne s’y baigne. Installez des dispositifs de sécurité autour de votre piscine pour protéger vos enfants. Si vous avez une piscine privée en plein air, c’est obligatoire.

Pour réduire les risques d’accident, il existe de nombreuses possibilités.

  • Les couvertures de sécurité ou les volets roulants permettent de couvrir la surface de l’eau et de résister au poids d’un adulte.
  • Les barrières : Elles sont placées autour de la piscine et doivent avoir une hauteur minimale de 1,10m. Elles disposent d’un système de verrouillage complexe pour protéger un petit enfant.
  • La couverture doit être complète ;
  • Il existe plusieurs types d’alarmes sonores. Un système immergé qui sonne si quelqu’un tombe dans l’eau. Un dispositif infrarouge qui s’active lorsque quelqu’un entre dans la zone surveillée.
A lire aussi :  Toile de paillage et toile biodégradable : quelles différences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.