plateforme crowdfunding

Une plateforme de crowdfunding, vous aide à faire la rencontre de porteurs de projets et d’investisseurs via une plateforme Internet. Autrement appelé le financement participatif, le crowdfunding a pour objectif de recueillir des fonds qui représentent de petites sommes, auprès du grand public, pour aider au financement d’un projet entrepreneurial ou créatif dans divers secteurs.

Il s’agit d’un financement qui peut prendre différentes formes, ça peut alors être un investissement, un don, un prêt avec ou sans intérêt. En général, le crowdfunding est une technique de transaction financière qui est complétement désintermédiée.

Quelle est la définition de la plateforme de  crowdfunding ?

Le crowdfunding est un mot anglais qui est employé pour désigner le « financement participatif », il s’agit d’un concept qui existait il y a de ça plusieurs années. À ce terme, on donne une définition générale qui ne change pas avec le temps.

comprendre concept crowdfunding

Cette définition en question, nous explique que le crowdfunding représente le financement d’un projet quelconque par le biais de plusieurs personnes et entités, que ce soit :

  • des associations ;
  • des entreprises ;
  • des particuliers ; 
  • etc.

Cette pratique financière comprend des porteurs de projet qui peuvent être des associations, des entreprises ou des particuliers, etc. Ces derniers demandent de l’aide financière d’un large public pour financer leurs projets, produits, programmes, etc.

Actuellement, ces collectes de fonds se font via une plateforme internet. Il s’agit d’un support qui met en relation l’ensemble des investisseurs et tous les projets qui rencontrent des complications financières.

Il s’agit alors de transactions complètement désintermédiées et dématérialisées. C’est une nouvelle méthode en termes d’épargne et de placement rentables. Toutefois, le crowdfunding ne peut pas remplacer toutes les techniques classiques d’investissement ou de souscription.

A lire aussi :  Miniatures agricoles : rendez-vous des passionnés à Beauvais

De manière générale, on constate au fil de l’évolution du crowdfunding une tendance dans un cadre mondial où la production participative et la consommation collaborative ont un rôle très important.

La plateforme de crowdfunding : quels sont ses différents types de financement ?

Il y a plusieurs types de financement participatif que nous allons vous présenter ci-dessous.

Le don

L’investisseur choisit d’appuyer un projet en le finançant, sans pour autant espérer une compensation financière en retour. Par contre, il est possible, quand il s’agit d’un projet culturel, de bénéficier d’une compensation en nature, tel qu’une gratification symbolique, un billet gratuit, etc. C’est ce qu’on appelle aussi une récompense.

plateforme crowdfunding

Ce qui est bien avec ce genre de financement participatif, c’est qu‘il n’y a pas de contrepartie. S’ajoute à cela, l’absence d’une limitation des participations, ce qui n’est pas le cas des autres types de financement : il bénéficie d’une mise en œuvre rapide. En choisissant ce type de financement, vous ne risquez pas de rencontrer de problèmes.

Le prêt

L’investisseur qui soutient un projet en versant de l’argent au créateur voit la somme qu’il a donné lui être remboursée avec ou sans intérêts, en fonction d’un échéancier imposé au moment du prêt.

À partir de 2016, les personnes prêteuses ont la possibilité d’avancer 2000 euros dans le cas où le prêt est rémunéré et 5 000 euros dans le cas où il ne l’est pas.

Si le projet n’aboutit pas et que c’est un échec total, en tant qu’investisseurs vous risquez de complétement ou partiellement perdre le capital que vous avez investi. Il s’agit d’un financement qui ne prend pas beaucoup de temps pour être mis en œuvre.

A lire aussi :  La perspective d'une nouvelle sécheresse menace-t-elle l'agriculture ?

L’investissement

Ici, l’investisseur s’intéresse à soutenir un projet et comme compensation, il gagne des titres financiers, à l’exemple des actions, des obligations à taux ou convertibles, etc. Le titre financier participatif le plus connu est le « minibon ».

Ce genre de financement participatif est rapide à réaliser. Vous pouvez aussi avoir des conseils et un accompagnement par les investisseurs. Toutefois, il n’y a pas de garantie pour la personne porteuse du projet, ce qui ne lui permet pas d’éviter de risquer son patrimoine culturel en se portant caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.