maison après rénovation

La maison autosuffisante constitue un objectif, voire un rêve pour toute une panoplie de personnes. Ne plus être dépendant du moindre réseau d’approvisionnement est en effet une idée plutôt attrayante et charmeuse. La maison autosuffisante, encore appelée maison autonome, est une maison qui produit elle-même ses propres sources d’énergie. Le gaz, l’électricité ou encore l’approvisionnement en eau se font de manière autonome. En disposant d’une telle maison, plus de factures à payer, plus besoin d’être relié au moindre réseau d’énergie. 

Intéressant, non ? Mais encore faut-il savoir comment mettre en place un tel type d’habitation. Ce que nous vous proposons de découvrir sans plus attendre. 

L’électricité 

Tout d’abord, voyons comment devenir indépendant du point de vue de l’électricité, en créant sa propre énergie. Différentes méthodes peuvent vous permettre d’y arriver. Tout d’abord, l’utilisation des éoliennes. Rassurez-vous, il ne s’agit pas de ces énormes blocs de béton d’une hauteur de plus de 100 mètres. L’éolienne domestique a des dimensions bien plus raisonnables et adaptées à votre maison. Cela dit, ses performances sont bien assez pauvres et peuvent rarement suffire à soutenir votre consommation, à moins que vous en mettiez énormément. 

Le panneau photovoltaïque constitue la solution la plus simple et la plus économique à mettre en œuvre. Cela dit, il est important d’en installer suffisamment pour votre consommation. L’énergie du fournie par le panneau photovoltaïque va dépendre de la disponibilité du soleil, tout comme celle de l’éolienne dépend de la disponibilité du vent. 

La troisième et dernière solution pour produire sa propre électricité est celle de la turbine hydroélectrique. Il s’agit d’une source d’énergie efficace. Cela dit, elle implique une condition assez restrictive, à savoir celle de disposer d’un cours d’eau non loin de chez soi. 

L’eau potable 

Devenir autonome en eau potable est également une condition sine qua non si vous souhaitez construire une maison autosuffisante. Il n’existe que deux techniques qui vous permettent de mettre en place un système pour avoir de l’eau potable. La première consiste à procéder à l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie. Comme vous vous en doutez, le principal défaut de ce dernier réside dans le fait qu’il dépende de la disponibilité de la pluie. En saison d’été, les performances risquent d’être quelque peu décevantes…

L’autre solution consiste à construire un captage des eaux souterraines, c’est-à-dire un puits ou un forage. Plus le lieu de votre habitation sera proche du niveau de la mer, moins il sera nécessaire de creuser pour atteindre une poche d’eau. 

Quelle que soit la méthode que vous souhaitez utiliser, les eaux devront être filtrées avant d’être consommées ou utilisées. Vous devez donc installer un système de filtrage et de stérilisation. Sachez en outre que la législation en France concernant la récupération des eaux est stricte, il faut donc faire en sorte de vous y tenir.

Le chauffage 

Construire une maison autosuffisante exclut le recours au gaz, puisqu’il n’est pas possible d’en produire de façon indépendante. L’électricité, elle aussi, est à bannir dans l’utilisation du chauffage. En effet, la quantité d’électricité qu’il est possible de produire par soi-même étant relativement limitée, vous ne pouvez vous permettre d’utiliser un système de chauffage central fonctionnant à l’électricité, car ce dernier en consomme en très grandes quantités. 

Dans un habitat écologique, vous devez donc installer un chauffage fonctionnant sans gaz ni électricité, et dans cette optique, le bois est une solution idéale. Plusieurs types de chauffages peuvent fonctionner de la sorte, dont les suivants : 

  • La chaudière à granulés de bois 
  • Le poêle à granulés hydraulique 
  • Le poêle à bois à accumulation
  • La pompe à chaleur

En ce qui concerne la pompe à chaleur, sachez qu’une petite quantité d’électricité est tout de même nécessaire. L’alimenter par des panneaux solaires thermiques devrait suffire. 

Les performances énergétiques 

La performance énergétique de votre maison est d’autant plus importante qu’il s’agit d’un habitat écologique. Pour économiser un maximum, il est indispensable que votre maison autosuffisante présente des capacités d’isolation thermique performantes. Pour ce faire, vous allez devoir la faire construire à partir de matériaux capables de fournir de belles performances énergétiques. 

Le bois constitue l’un des matériaux les plus sollicités dans cette optique. Outre ses propriétés relatives à la performance thermique, le bois confère également un esthétisme attrayant à la maison. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.