Le mot start-up peut littéralement être traduit par “entreprise qui démarre”. Une start up est tout simplement une entreprise nouvellement créée qui possède un fort potentiel de croissance et dont le concept est considéré comme innovant. Il faut savoir que de plus en plus de personnes optent pour cette forme lors de la création d’entreprise en raison du business model assez rentable qui permet de développer rapidement sa structure.

Comme pour toute entreprise, la création d’une start-up nécessite de passer par plusieurs étapes administratives et juridiques dont la création d’un statut. Si vous souhaitez créer une start-up, il vous faudra également trouver une source de financement pour votre projet.

Comment chercher un financement pour sa start-up ?

Avant de vous parler des différentes sources de financement possibles, sachez qu’en tant que fondateur de start-up, vous devrez tout d’abord veiller à construire un dossier solide et bien argumenté afin de faciliter votre recherche de financement.

Tout d’abord, il faudra réaliser une étude marché détaillé qui comprend les risques ainsi qu’un business plan complet accompagné d’un plan financier bien détaillé. En cherchant des fonds, il est important que vous puissiez présenter des arguments afin de défendre votre position et d’augmenter votre chance d’obtention de financement. Voici d’autres conseils qui vous permettront de trouver des fonds plus facilement :

  • Présenter des garanties fiables ;
  • Mettre en avant les expériences et compétences dans le domaine de la start-up ;
  • Être confiant dans son projet ;
  • Expliquer le caractère innovant du projet de la start-up.

Les sources de financement pour lancer sa start-up

Nous allons à présent vous parler de quelques sources de financement possible afin d’avoir des fonds pour votre start-up, vous pouvez choisir la solution qui vous convient le plus et qui répond le plus à vos besoins et attentes.

A lire aussi :  Les meilleures solutions cloud pour votre entreprise

comment-financer-une-start-up

L’autofinancement 

Tout d’abord, il faut savoir que les fonds peuvent être apportés par l’entrepreneur lui-même et/ou par ses associés. Il peut s’agir d’apport en argent ou encore apport en biens immatériels ou matériel.

Il faut savoir qu’il est tout à fait possible d’associer l’autofinancement à d’autres sources de financement externe, en particulier si les fonds ne suffisent pas.

Le prêt bancaire

Il s’agit d’un moyen de financement classique et très souvent utilisé par les jeunes entrepreneurs. Cependant, il faut savoir qu’il n’est pas toujours facile d’obtenir le prêt, car la plupart des banques exigent certaines conditions dont un apport en capitaux propres. Afin d’obtenir un prêt, il est également très important de présenter des contreparties suffisantes ainsi que certaines garanties. 

Il est important de préciser que le remboursement du prêt nécessite le paiement d’intérêts tout en respectant un délai, tenez-en compte lorsque vous optez pour un prêt bancaire.

La love money

Il s’agit d’un financement issu de la sphère amicale et familiale. L’entourage peut investir dans l’entreprise et l’encourager en octroyant un prêt sans intérêt avec des délais assez flexibles. l’avantage de cette source est sa grande flexibilité.

financer-start-up

Toutefois, si vous optez pour cette solution, il est important d’informer vos proches concernant les risques si le projet est un échec. Si vous souhaitez éviter les litiges, le mieux est de tout noter par écrit.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.