Un champ d'agriculture avec un tracteur

Dans l’optique de protéger les cultures, il est essentiel de veiller à ce que rien n’entrave leur croissance. Les invasions d’insectes et de rongeurs peuvent être à l’origine d’énormes pertes dans le secteur agricole. Cependant, plusieurs mesures se sont avérées efficaces dans la lutte pour pallier ce problème. Découvrez dans cet article des dispositions pour lutter efficacement contre les invasions de nuisibles en agriculture.

L’intelligence artificielle : la technologie au service des agriculteurs contre les insectes ravageurs

Suite aux énormes avancées réalisées dans l’univers de la technologie, l’intelligence artificielle (IA) offre aujourd’hui des issues aux problèmes d’invasions de nuisibles liés à l’agriculture. Ainsi, des solutions logicielles basées sur l’IA ont été programmées pour surveiller et détecter les menaces afin d’agir rapidement.

Pour protéger vos cultures des invasions de ravageurs, contactez Dilepix et bénéficiez des services de spécialistes. Il s’agit en réalité d’une surveillance caméra connectée à un système de neurones qui analysent en temps réel les images diffusées dans l’espace agricole.

Généralement, la surveillance se fait par le biais de tracteurs ou machines agricoles pourvus de dispositifs intelligents. La visualisation et la détection des indésirables se font par observation à distance grâce à des ordinateurs et appareils hautement performants.

Pratiques en maraîchage, en viticulture, en arboriculture et dans d’autres cultures, les algorithmes du système détectent instantanément les situations pour lesquelles ils sont programmés et déclenchent une alerte. Des dispositions sont alors prises pour éradiquer les indésirables.

Un champ d'agriculture

La lutte biologique contre les ravageurs de culture

La lutte biologique est une méthode de lutte contre des nuisibles tels que les ravageurs de culture, les maladies, les herbes indésirables au moyen de prédateurs naturels. L’objectif de cette méthode est de combattre les nuisibles sans pour autant avoir recours aux pesticides ou à un quelconque produit chimique.

D’abord, la méthode consiste en l’élevage en masse d’organismes vivants antagonistes tels que les parasitoïdes ou agents pathogènes (bactéries, virus, champignons, etc.), les phytophages, etc. Ces prédateurs naturels (arthropodes, nématodes, vertébrés, mollusques) sont ensuite relâchés dans le but de confronter et d’éliminer les nuisibles. Cette technique biologique veille évidemment à maintenir les prédateurs bioagresseurs en dessous d’un seuil de virulence.

Par ailleurs, il existe bien d’autres formes de luttes biologiques qui ont également prouvé leur efficacité dans la lutte contre les nuisibles. On distingue entre autres la lutte autocide aussi appelée la technique des insectes stériles (TIS). Celle-ci se marie parfaitement aux cultures sous serres et implique l’intervention de mâles adultes stériles. Leur rôle est de faire concurrence aux mâles sauvages et ainsi limiter la descendance des femelles.

En outre, une autre méthode consiste à user des hormones sexuelles femelles (phéromones) afin de piéger les mâles et par l’occasion limiter leur nombre. La conciliation de ces techniques peut aboutir à de meilleurs résultats.

Les invasions de nuisibles peuvent être à l’origine d’énormes pertes et destructions dans le domaine agricole. Cependant, il existe plusieurs moyens de les combattre efficacement sans porter atteinte à la qualité des cultures. Entre les solutions offertes par l’intelligence artificielle et la multitude d’options disponibles en lutte biologique, limiter les invasions de nuisibles et protéger vos cultures ne devraient plus poser de problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *