Kiwis

Bien que sa culture soit surtout développée en Nouvelle-Zélande, le kiwi est originaire de Chine. Toutefois, on le trouve dans des endroits qui ont des climats montagnards tropicaux. Les kiwis sont présents aussi en France et il existe des astuces pour augmenter sa récolte de kiwis en fonction de la plantation, de la culture, etc. Avant tout, il faut avoir de la patience avant d’avoir ses premiers kiwis.

Comment pousse le kiwi ?

Comment pousse le kiwi ? Et bien la liane sur laquelle il se trouve est dotée de sarments très robustes. La taille de ces derniers peut aller de 5 à 10 mètres de long en une seule saison. C’est la raison pour laquelle ils doivent être placés sur des pergolas afin qu’ils s’étalent correctement. Aussi, cela permet de bien soutenir la récolte.

Il existe du kiwi mâle et du kiwi femelle, chose peu courante en ce qui concerne une plante fruitière. D’ailleurs, quand il s’agit de les planter, il faut mettre un pied mâle pour six pieds femelles. Cela garantit une meilleure pollinisation. Même si le vent joue un rôle important pour transporter le pollen vers les fleurs femelles, les abeilles sont aussi efficaces. De ce fait, il est fréquent de placer des ruches près des vergers de kiwis. Le sexe de chaque arbre a donc son importance pour bien pousser. Il est possible de trouver des actinidias auto-fertiles dans des pépinières. Toutefois, ce type d’arbuste n’est pas le plus productif.

Pour que les kiwis poussent et s’épanouissent pleinement, il faut les protéger de la chaleur d’été et de la sécheresse qui va avec. En clair, il faut les arroser abondamment pour éviter qu’ils souffrent de la sécheresse.

La culture des kiwis

En ce qui concerne le kiwi actinidia (pour le reconnaître, c’est facile, c’est celui qu’on consomme et qu’on voit le plus), la plante grimpante dont il est issu se développe fortement. C’est une raison qui justifie son besoin d’espace pour pouvoir bien se développer. D’autre part, il faut respecter un écart de trois mètres entre chaque pied. Côté terre, il est essentiel qu’elle ne soit pas calcaire, qu’elle soit riche en humus et drainée correctement. Cela dit, si le sol n’est pas le plus parfait qui soit, il est quand même possible de tenter d’y cultiver des kiwis. Autre solution : mettre les plants dans en pot dans de la bonne terre.

L’actinidia a de longues tiges qui vont se développer. Celles-ci doivent être correctement soutenues car elles ne vont pas s’accrocher d’elles-mêmes. Pour cela, le fil de fer est idéal pour aider les lianes à grimper. Pour tailler les arbustes femelles, il faut le faire quand il est temps de cueillir les kiwis. La taille d’hiver concerne les arbustes mâles. Il faut tenir compte d’une précaution importante concernant la culture des kiwis : en ce qui concerne la variété des actinidias, lorsqu’ils sont en cours de végétation, il ne faut surtout pas tailler les arbustes.

Les kiwis sont rarement touchés par des parasites du type cochenilles ou pucerons. Idem pour les maladies cryptogamiques. En revanche, les limaces adorent les jeunes poussent de kiwis et c’est pour cela qu’il faut bien protéger les pieds qui viennent d’être plantés.

Il convient de ramasser les kiwis dès l’apparition du froid c’est-à-dire au cours des mois de novembre et décembre. Pour vérifier que c’est le bon moment pour les ramasser, il suffit de passer un ongle sur la chair. Si celle-ci s’en va sous la pression, alors vous pouvez cueillir vos kiwis. Une fois que les kiwis ont été ramassés, il n’y a plus qu’à les mettre à la cave pour qu’il continuent à mûrir et qu’ils deviennent savoureux à la dégustation.

Quelques généralités sur le kiwi

Le kiwi est riche en vitamine C et il est intéressant de savoir qu’en manger un seul suffit à couvrir les apports recommandés du jour. Le kiwi se déguste aussi bien seul qu’accompagné. Il est idéal à marier pour un mélange de sucré-salé, par exemple. On trouve aussi de la vitamine E dans les kiwis (très bon anti-oxydant). Dans les rayons des supermarchés, les kiwis vendus de novembre à mai sont souvent produits en France. Le reste de l’année, ils sont importés de Nouvelle-Zélande. On a l’habitude de manger le kiwi vert à la peau brune et poilue (le kiwi Actinidia chinensis) mais il existe au moins une cinquantaine d’autres variétés. On peut très bien conserver le kiwi au frais ou bien dehors à température ambiante.

Avant de pouvoir obtenir des kiwis, il faut patienter. En effet, ce n’est qu’au bout d’environ 4 ou 5 ans que les premiers fruits apparaissent. Et oui, ces délicieux petits fruits se font désirer. Ce célèbre kiwi du genre actinidia a aussi d’autres petits noms comme : groseille de Chine (yang tao), souris végétale ou actinide de Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *