Des vaches de race Prim’Holstein

« Maman, elle habite où la petite souris ? », « Papa, pourquoi Médor il dort depuis une semaine ? », « Et mon petit frère, il vient d’où ? »… Il n’est pas toujours facile d’assouvir la curiosité de nos jeunes bambins et nous ne pourront pas toujours vous aider à formuler vos réponses. Mais lorsqu’ils vous demandent « Dis, comment ça s’appelle des vaches blanches avec des taches noires ? », alors là, c’est notre rayon, alors laissez-nous vous aider.

Les vaches ne sont pas toutes blanches et noires

Il faut savoir qu’il existe un grand nombre de races de vaches. En France, on en compte plus de 25 ! Mais seulement 8 qui donnent du lait ; on les appelle alors des vaches laitières. Petite anecdote que vos enfants seront ravis d’apprendre – et vous aussi, qui sait ? -, c’est qu’une vache laitière peut produire jusqu’à 30 litres de lait par jour ! Pensez-vous pouvoir en boire autant qu’elles en produisent ?

Les différentes races de vaches laitières

Revenons à nos races de vaches et concentrons sur toutes les races laitières. On en compte donc huit différentes.

La Prim’Holstein : la fameuse blanche à taches noires, 1ère productrice de lait

Première productrice de lait en France et dans le monde, la Prim’Holstein est la vache à laquelle vos enfant pensent en parlant de vaches (dommage que son nom ne soit pas plus simple) : elle est blanche avec des taches noires… ou noire avec des taches blanches, selon la répartition des couleurs de leur robe.

La Montbéliarde : blanche à taches marron clair, la reine des fromages

La Montbéliarde est une grosse vache blanche à taches marron clair. Son nom est issu de la ville de Montbéliard, en Franche-Comté, région dont elle est l’emblème. Son lait est très réputée, même à l’étranger, car il est utilisé pour faire de nombreux fromages très connus, comme le Morbier, le Reblochon, le bleu de Gex, le Mont d’Or, le Cantal, l’Abondance et, surtout, il est le seul à pouvoir entrer dans la fabrication du Comté !

La Normande : blanche à taches marron et brunes, la maman du Camembert

A nous lire, on pourrait croire que la Normande ressemble beaucoup à la Montbéliarde, mais ce n’est pas du tout le cas. Elle possède effectivement des taches bien plus petites, superposées et de deux tons de brun différents. Comme son nom l’indique, elle est issue de Normandie et est l’heureuse maman de notre fromage français préféré, le Camembert !

L’Abondance : blanche à taches brun foncé, la déesse des alpages

En revanche, l’Abondance est plus difficilement différentiable de la Montbéliarde car ses taches sont très similaires. Par contre, ces dernières sont d’un brun un peu plus foncé que chez la reine des fromages. Si l’on connaît bien l’Abondance, c’est parce qu’elle est issu de la ville du même nom, située dans les Alpes, et qu’elle est à l’origine du fromage du même nom également. On la considère souvent comme la déesse des alpages et des fromages savoyards pour cette raison.

La Brune : brune sans taches, la globe-trotteuse

La Brune, en voila, un nom facile à retenir ! Et son apparence également, car elle est brune, un point c’est tout. La Brune est la deuxième vache laitière dans le monde. Et pour cause ! Elle aime tellement voyage qu’elle est présente sur tous les continents et dans la plupart des pays. Sa capacité d’adaptation en fait une race très prisée par les agriculteurs de nos jours.

La Simmental française : blanche et brune, la petite Suisse

Egalement similaire à la Montbéliarde, la Simmental française porte pourtant une robe où le brun est souvent prédominant – c’est-à-dire qu’il y a plus de brun que de blanc. Elle est originaire de Suisse mais on l’élève aussi beaucoup dans l’est de la France et même, plus récemment, jusque dans le Massif Central.

La Pie Rouge : blanche à taches brun clair, la petite Suisse

La Pie Rouge aussi est blanche avec des taches brunes, mais d’un marron un peu plus clair que les autres races laitières. Il est toutefois difficile de les différencier à l’œil nu si l’on est pas un expert. C’est la deuxième race laitière européenne et pourtant, elle n’est encore que très peu répandue en France

La Tarentaise : brune sans taches, la montagnarde

Aussi appelée race Tarine, la Tarentaise vient… de la vallée de la Tarentaise, dans les Alpes, bien sûr ! Et sa robe brune pourrait la faire confondre avec… la Brune, évidemment ! Race montagnarde par excellence, on la trouve peu en dehors des Alpes. Elle est en effet habituée aux grandes différences de température et aux terrains accidentés. Comme l’Abondance, sont lait participe à la production de nombreux fromages savoyards.

Bon, je pense qu’on vous en a assez raconté pour aujourd’hui. Mais c’est promis, nous reviendrons très vite pour de nouvelles histoires de vaches ! En attendant, il ne vous reste plus qu’à tout raconter à vos enfants à propos des vaches laitières, en espérant que ça les fasse oublier d’autres questions plus complexes à éclaircir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *