Panier de légumes

La valorisation des produits de la ferme importe énormément sur le développement de l’économie. Qu’il s’agisse des fruits, des légumes, des produits laitiers et bien d’autres, les ventes doivent apporter le maximum de profits aux producteurs. Diverses alternatives s’offrent à vous : transformation des produits, vente directe aux clients, etc. Découvrez dans cet article comment faire pour valoriser vos produits agricoles.

La transformation des produits agricoles pour les valoriser

La transformation figure parmi les moyens les plus efficaces pour valoriser les produits agricoles. Cela concerne autant les fruits, les légumes, le lait…

Transformation du lait

Nombreuses sont les solutions de transformation qui vous permettent de valoriser votre lait. En voici quelques-unes :

– La pasteurisation

La pasteurisation est une des étapes majeures de la transformation du lait. Dans ce procédé, ce dernier est emmagasiné dans un réservoir afin d’éliminer toute forme de micro-organisme indésirable. Il y est chauffé à environ 71° C durant 15 secondes. C’est la pasteurisation éclaire ou la technique HTST. On réfrigère le lait ensuite à 3 ou 4° C pour arrêter la prolifération des germes encore présents. Pour en savoir plus sur les machines de pasteurisation, demandez conseil auprès d’un professionnel des métiers de bouche.

– L’écrémage

Placé dans une écrémeuse, le lait est tourné à une certaine vitesse pour que sa crème se détache. Vous obtenez ainsi du lait entier à environ 3,5% de matière grasse. Selon la technique appliquée, vous pouvez avoir également du demi-écrémé à taux de matière grasse réduit. Ce produit écrémé peut être vendu directement aux consommateurs dans des boîtes.

Produits laitiers

– Le beurre

Notons que la France est le plus grand consommateur de beurre au monde. En effet, le taux de consommation de cette denrée alimentaire est de 8 kg/personne/an. Pourquoi alors ne pas transformer votre lait en beurre pour mieux le valoriser ?

Pour fabriquer du beurre, il faut battre avec puissance la crème afin d’obtenir le babeurre. Appelée barattage, cette technique favorise la formation de petits grains de couleur jaune qui vont être séparés du babeurre. Ceux-ci vont ensuite être rincés à l’eau, assemblés et malaxés pour avoir du beurre.

– Le fromage

On obtient du fromage à partir de lait coagulé. Cette coagulation est le fruit de quelques procédés tels que l’utilisation de coagulant (présure), la fermentation grâce à des bactéries lactiques et le chauffage avec acidification. Il existe différents types de fromages qui vous permettent de mieux valoriser votre lait :

  • Les fromages à pâte cuite,
  • Les fromages à pâte molle,
  • Les fromages à pâte fraîche,
  • Les fromages à la truffe,
  • Les fromages aux noix,
  • Les fromages à la bière…

– Le yaourt

Le yaourt est obtenu après la fermentation du lait grâce au développement des bactéries lactiques qui supportent la chaleur élevée. C’est un produit alimentaire riche en protéines, en calcium et en phosphore, très prisé par les consommateurs. En tant que producteur de lait, vous livrez directement vos yaourts chez les revendeurs et les particuliers. Vous pouvez même vendre des glaces en transformant votre lait.

Transformation des fruits

La transformation des fruits permet de nombreux avantages comme la conservation, la valorisation, la diversification des produits à vendre, etc. Pour ce faire, nombreuses options s’offrent à vous :

– Les confitures

Nombreux sont les consommateurs qui préfèrent prendre leurs pains avec de la confiture au petit-déjeuner. Qui ne raffole pas d’une confiture ou d’une gelée de pommes, de fraises ou bien d’autres succulents fruits ? C’est un excellent moyen de transformer les fruits et de le conserver plus longtemps. Conditionnées dans des bocaux, les confitures peuvent être vendues aux particuliers.

Les fruits en conserve sont également très demandés dans les grandes surfaces. Nous vous recommandons alors de transformer vos fruits et de les livrer directement chez les revendeurs pour les valoriser.

– La distillation

La distillation figure parmi les moyens pour transformer les fruits sucrés. Ce procédé permet d’obtenir de l’eau-de-vie, idéale comme apéritif. Vous ne devez, cependant, sélectionner que vos plus beaux fruits pour la fermentation. Sachez que l’arôme de cette boisson dépend également de la qualité des matières premières. Grâce à cette solution, vous diversifiez vos produits.

– Les jus

Pour valoriser vos fruits, vous pouvez les transformer en jus. C’est un produit très recherché en ces temps de chaleur, surtout s’ils ont été fabriqués dans des conditions bio. Optez pour un conditionnement attrayant pour vendre vos jus de fraises, de pommes, de papayes, etc.

Transformation des légumes

Il existe mille et une manières de transformer les légumes pour leur valorisation. En voici quelques exemples :

  • Légumes en conserve,
  • Les coulis,
  • Les légumes congelés et surgelés,
  • Les soupes en conserve, etc.

Tout sur la vente directe aux consommateurs

Le meilleur moyen de tirer le maximum de profit de ses produits agricoles est la vente directe. En effet, vous n’aurez plus besoin de passer par une coopérative ou un intermédiaire.

Les avantages de la vente directe

La vente directe met en contact les producteurs et les consommateurs. Elle permet d’assurer la traçabilité des produits bio. De plus, la marge bénéficiaire devient plus importante vu l’absence d’intermédiaire.

On peut dire que ce mode de distribution respecte l’environnement à cause du circuit court. Les produits bruts (fruits, légumes, lait, céréales…) et les produits transformés peuvent être vendus directement aux consommateurs par les producteurs. Il n’est plus nécessaire de respecter les calibrages exigés par les revendeurs.

Comment faire ?

Avant de vous lancer dans la vente directe de vos produits agricoles, vous devez fixer le prix à proposer. Vous allez ensuite définir le mode de commercialisation le mieux adapté. Il est important de faire une évaluation sur la rentabilité de votre stratégie de vente. Pour ce faire, nombreux points entrent en jeu pour ne citer que le coût du transport, de la publicité, de la manutention, etc.

Bon à savoir

Il est important de savoir qu’il existe différents moyens de vente directe de produits de la ferme, à savoir :

  • La cueillette : les acheteurs viennent dans votre ferme pour cueillir eux-mêmes les fruits ou les légumes dont ils ont besoin ;
  • La vente au marché ;
  • La vente sur les routes ;
  • La livraison dans les commerces de proximité…

Quel que soit votre choix, le respect de l’hygiène est de rigueur. Les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants sur ce plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *