Sima

Le Sima, le salon international du machinisme agricole avait jusqu’à présent lieu en février et la prochaine date annoncée était celle du mois de février 2021. Or, le président et la directrice de ce salon international ont récemment annoncé qu’il aurait désormais lieu en novembre et que la prochaine édition aurait donc lieu en 2020.

Mieux répondre aux attentes du monde agricole

En 2022, le Sima fêtera son centième anniversaire ! À l’occasion de cet événement important qui s’annonce, le salon a entamé une mutation importante pour mieux répondre aux attentes de l’ensemble des professionnels du monde agricole. Habituellement organisé en février des années impaires, il sera désormais organisé en novembre des années paires.

Ce salon qui présente chaque année les dernières innovations en matière de machinerie agricole espère que cette décision lui permettra de mieux accompagner les profonds changements qu’est en train de vivre le monde agricole et l’ensemble de ses évolutions techniques. Effectivement, un salon en fin d’année est plus adapté aux calendriers des professionnels.

Un marché de l’occasion encore très fort

Le marché de l’occasion dans le monde du matériel et de la machinerie agricoles est encore très fort. Sur Internet, les tracteurs d’occasion en vente représentent un marché très important. Si vous souhaitez en voir plus, vous n’aurez pas besoin de fouiller le sujet bien longtemps pour découvrir des centaines d’annonces pour du matériel agricole d’occasion et de qualité.

Le Sima a beau présenter les dernières innovations dans ce domaine, une place importante est faite à la question de l’occasion. Les agriculteurs ne peuvent pas tous se permettre d’investir dans du matériel neuf à chaque fois qu’ils en ont besoin et le marché de l’occasion permet à des milliers d’agriculteurs de survivre et de garder leur exploitation rentable, tout en profitant d’innovations récentes.

La technique agricole : un enjeu majeur pour l’avenir

L’avenir de l’agriculture est étroitement lié à celui de la technique agricole. Si l’agriculture chimique a prouvé être néfaste, il sera impossible de la remplacer et de conserver un rendement égal sans passer par d’importantes améliorations techniques dans le domaine de l’agriculture et de la machinerie agricole.

Le Sima s’est toujours présenté comme un partenaire actif de cette évolution et a renouvelé son engagement face aux défis qui attendent les agriculteurs dans les années à venir. Ce changement de date devrait permettre au salon de s’intégrer plus harmonieusement au cycle d’affaires et ainsi proposer des solutions techniques adaptées à tous les besoins au meilleur moment de l’année pour les entreprises et les agriculteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *