Céréales diverses

Il existe plusieurs types de céréales et pas seulement en France mais dans le monde entier. On peut citer le riz sur le territoire asiatique, le blé du côté du Moyen-Orient, le maïs en territoire américain, le mil sur les terres africaines. Chaque variété a ses propriétés. Notre assiette et notre cuisine contiennent toutes des céréales de différentes sortes.

Comprendre ce qu’est une céréale

Les céréales ne sont pas seulement ceux des enfants aux petit-déjeuner. À la base, une céréale est une plante à graines et il en existe de multiples variétés dans le monde dont la culture est souvent ancienne. D’ailleurs, à la source de notre alimentation, ce sont les céréales qui sont présentes. La Chine a cultivé le riz, les pays d’Amérique du Sud ont favorisé la plantation de maïs, l’Europe s’est lancée dans la culture du blé.

Une plante céréalière permet d’utiliser ses graines pour nourrir les humains et les animaux. Les céréales principales sont le riz, le blé, le maïs et l’orge. Chacune d’elle est cultivée à des moments spécifiques de l’année et selon des méthodes particulières. Par exemple, le blé dur et l’orge de brasserie sont des cultures de printemps. Ces céréales sont semées lorsque le printemps commence et sont finalement récoltées en période estivale. Le blé tendre et l’avoine sont des cultures d’hiver. On les sème en automne pour les récolter entre juin et juillet. Au passage, la différence avec une céréale complète est que celle-ci a conservé les trois parties de la graine (l’enveloppe, l’amande et le germe).

La culture du blé tendre et du blé dur

La culture du blé tendre se fait dans le monde entier. On l’appelle également « froment » et en France, c’est la première production de céréale qui sert surtout à faire de la farine. À savoir que la France est en tête des producteurs et des exportateurs européens pour le blé tendre. On retrouve le blé tendre dans le pain et les biscuits ou encore dans la farine. On dit du blé qu’il est panifiable car il sert à faire du pain. Il sert également à nourrir les animaux tels que les bovins, les volailles, les ovins, les porcs. On retrouve aussi l’amidon dans certains aliments mais il sert également à fabriquer d’autres choses comme du papier, des produits cosmétiques, etc. On s’en sert même pour produire du carburant végétal.

En ce qui concerne le blé dur, il se cultive principalement là où il fait chaud et sec. D’ailleurs, les trois quarts de la production de blé dur française sont exportés dans le monde entier (pour fabriquer de la semoule et des pâtes). Il faut savoir que le blé dur – comme son nom l’indique – ne peut pas servir à faire de la farine car ses grains sont plus durs. Toutefois, il est idéal pour faire des pâtes et de la semoule de qualité.

La culture du maïs, de l’orge et du riz

On trouve du maïs un peu partout mais sa culture domine aux Etats-Unis. À l’échelle européenne, c’est la France qui représente le premier producteur de maïs, mais aussi de céréales en général. La majeure partie de la production de maïs sert à nourrir les animaux. Côté humain, le maïs est un des légumes les plus consommés (il est en cinquième position). On peut le consommer en petit grain ou en épis. On le retrouve également dans la semoule ou la farine ; dans le pain, l’huile et autres ingrédients.

L’orge est à la troisième position sur la liste des céréales cultivées en France, en faisant ainsi le deuxième producteur à l’échelle européenne. On retrouve l’orge dans des boissons alcoolisées (la bière) mais aussi dans des préparations pour le petit-déjeuner ou dans des céréales-légumes. On utilise l’orge pour nourrir aussi les animaux : les grains vont servir pour nourrir les porcs et les volailles tandis que la paille va servir aux chevaux et aux bovins. En ce qui concerne la bière, l’orge passe d’abord par le processus de maltage pour en faire du malt.

Le riz existe sous des tas de sortes dans les rayons des supermarchés. Toutefois, parmi plus de 8000 variétés, on distingue essentiellement deux types de riz : indica et japonica. Le premier est à long grain, il est plutôt léger et ne colle pas. Le second et à grain rond, collant et bien riche en amidon. La culture du riz s’effectue un peu partout dans le monde mais à hauteur de 90%, c’est en Asie que ça se passe. Pour la France, c’est surtout en Camargue sur 17000 hectares. Le riz a besoin d’humidité et de soleil pour être cultivé.

D’autres céréales sur la liste

Même si le blé dur, le blé tendre, le maïs et l’orge sont les céréales les plus cultivées en France, il y en a d’autres sur la liste.
On peut citer l’avoine, le triticale, le seigle, le sorgho, le millet, l’épeautre, le quinoa, le sarrasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *