Du l'herbe qui comment à geler

L’année se compose de plusieurs saisons qui possèdent toutes des caractéristiques données. Chacune de ces saisons impacte négativement ou non sur l’environnement et donc sur les cultures. Le gel du printemps est un phénomène climatique qui fragilise la végétation. Se manifestant par la présence d’une couche de gel sur les plantes, la venue du gel printanier peut heureusement être prévenue grâce à certains outils.

L’alarme gel

Comme l’indique son nom, l’alarme gel est un dispositif qui vous prévient lorsque le risque de gel est élevé. Vous pouvez donc l’installer dans votre jardin afin d’être averti de façon ponctuelle en cas de baisse significative de la température. Ce dispositif est souvent utilisé pour mesurer les données climatiques en agrométéorologie par des professionnels. Si vous décidez d’acheter une alarme gel, sachez qu’il existe divers modèles. Il vous reviendra alors de choisir le modèle qui correspond à la position de votre terrain de culture. Il est possible que les plantations à surveiller soient éloignées de votre domicile. Faites dans ce cas l’option d’une alarme gel à transmission.

Le pagoscope

Le pagoscope est un petit appareil solide qui vous aidera à savoir s’il y aura du gel ou non. Cet instrument est équipé de deux différents thermomètres, l’un est sec et l’autre humide. C’est la lecture couplée des températures de ces deux thermomètres qui vous permettra de savoir s’il y aura de la gelée ou non. Vous saurez de cette façon quelles dispositions prendre pour protéger les plantes au cours de la nuit ou le lendemain matin. L’utilisation du pagoscope est relativement simple. Elle se fait par croisements et signifie que le gel sera présent si ces derniers se trouvent dans la zone rouge.

Une branche avec des groseilles qui gèle

Le thermomètre à minimum

Le thermomètre à minimum est un autre dispositif qui favorisera la protection de vos plantes contre le gel. Il s’agit d’un petit instrument qui se compose d’un thermomètre et d’un index. Afin d’en faire usage, vous devez le placer dans le sol de votre jardin ou celui de l’endroit à surveiller. Grâce à l’index de l’instrument, vous pourrez ensuite prendre connaissance de la température minimum récente de la zone. Vous pourrez alors préparer vos plantes à passer le gel printanier. Notons que pour un usage journalier, des précautions doivent être prises. Vous devez mettre le thermomètre en position verticale pendant 5 secondes avant de le replacer pour une autre mesure.

Le checktemp

Thermomètre relié à une sonde, le checktemp est un allié de choix contre le gel de printemps. Cet outil est fait pour mesurer avec précision et rapidité la température. Cet instrument peut vous être utile pour prévenir le gel printanier, mais pas seulement, il est en effet très polyvalent. Le thermomètre checktemp est équipé d’une sonde de pénétration dont vous pourrez vous servir pour mesurer la température du sol. Une fois que la mesure est prise, le résultat s’affiche au niveau du boîtier prévu à cet effet. Si vous estimez que la température est basse au point d’entraîner un éventuel gel printanier, vous pouvez recouvrir vos plantes pour les protéger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *