Elevage de moutons Mérinos à Arles

Vous est-il déjà arrivé, en comptant les moutons le soir, de vous demander comment se passait l’élevage de nos amis les ovins ? Qui sont les ovins ? Comment les français les élèvent-ils ?
Ce sont les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Les ovins : Moutons, béliers, brebis, agneaux…

Penchons nous d’abord sur ce que sont les ovins. Il qualifie tout simplement nos moutons, à savoir :

  • le béliers : mâles reproducteurs de plus de 12 mois,
  • la brebis : femelles reproductrices de plus de 12 mois, connue pour le lait qu’elle produit,
  • l’agneau et l’agnelle : leurs petits, âgés de moins de 12 mois.

Attention toute fois : le mot « mouton » désigne les mâles châtrés, mais est couramment utilisé pour désigner tous les représentants de l’espèce des ovins.

Comment se passe l’élevage sur le sol français ?

Maintenant que nous savons de quoi il s’agit, intéressons nous aux méthodes que nos éleveurs français utilisent pour les élever.
Il faut savoir que l’élevage se fait depuis longtemps, nos éleveurs savent donc exactement comment exploiter les différentes races d’ovins et exploiter les ressources qu’ils nous donnent. Nous nous retrouvons donc avec quatre productions distinctes :

  • La viande : en France, il existe plus de 68 000 élevages spécialisés, soit plus de 4 500 000 brebis allaitantes. Ces élevages ont évidemment pour but de produire de la nourriture.
  • Le lait : le lait de brebis est très peu consommé en l’état et est souvent transformé en produits dérivés ou donné à l’agneau pour permettre une plus grande productivité en viande.
  • La laine : elle est utilisée pour la fabrication de vêtements ou de textiles pour ses très bonnes propriétés isolantes.
  • Le fumier : en élevage en bergerie, il génère un fumier de qualité utilisé dans le domaine du maraîchage.

A noter que les moutons, surtout la race des moutons Ouessant, sont de plus en plus utilisés à des buts de nettoyage écologique, pour nettoyer les sous-bois et les rendre moins inflammables.

Sachez également que si vous envisagez de vous lancer dans l’élevage d’ovins, vous pouvez bénéficier d’aides de l’Etat.

Les races de nos ovins français

Le bélier, la brebis et l’agneau sont divisés en grandes catégories de races, qui sont :

  • Les races précoces : très bien conformées et de grand gabarit. Elles sont élevées pour la production d’agneaux en bergerie du fait de leur fort potentiel de croissance.
  • Les races rustiques : d’un format moyen, elles sont parfaitement adaptées aux conditions difficiles de relief, de climat, et de végétation.
  • Les races d’herbage : bien conformées et de grand format, elles sont prolifiques et robustes, ce qui permet la production d’agneaux pour le printemps.
  • Les races laitières : de format moyen, elles sont faciles à traire et de bonne laitières.
  • Les races Mérinos : souvent utilisées pour la production de viande, elles sont aussi connues pour la qualité de leur laine.
  • Les races prolifiques : elles sont utilisées en élevage pour faire des croisements d’autres races.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *