Hangar agricole vert et blanc

Très utilisé pour le stockage des matières et des cultures, les hangars agricoles permettent aussi aux agriculteurs de pouvoir travailler dans un lieu couvert. Certains vont plus loin et mettent leurs animaux à l’abri sous le hangar ou bien leurs véhicules. Ces hangars, ou ces granges, sont très pratiques et situés loin des corps de ferme afin d’éviter tout risque de propagation d’incendie. Vous êtes agriculteur et vous avez besoin de cet espace en plus pour stocker votre matériel, vos cultures, vos animaux ou tout autre chose, mais vous ne savez pas quelles sont les démarches à suivre pour enclencher la construction d’un tel bâtiment ? Nous allons vous éclairer.

Quelles obligations sont à suivre pour la construction d’un hangar agricole ?

Lorsque l’on entreprend la construction d’un nouveau bâtiment, certains éléments peuvent nécessiter la demande en amont d’un permis de construire. Il existe plusieurs types de bâtiments agricoles, un grand nombre d’entre eux obligent une installation spécifique. En ce qui concerne les hangars agricoles, cela va dépendre de l’activité première de l’exploitation concernée par cette construction.

Dans tous les cas, il est indispensable de consulter le plan local d’urbanisme de la commune ou la ferme est située afin de connaître en détail la réglementation en vigueur. Si ce que vous recherchez n’est pas renseigné dans le PLU, vous allez devoir vous tourner vers votre chambre d’agriculture pour étudier les précautions et les prescriptions réglementaires à appliquer.

Les différents éléments soumis à une réglementation

Toutes les constructions sont soumises à une règle de respect d’une surface limite de plancher et d’une hauteur maximale. Il est donc important avant de vous lancer dans ces démarches de réfléchir à vos besoins. Vous allez devoir définir très précisément le nombre de m² et la hauteur du bâtiment que vous souhaiter. Seulement après cette étape vous pourrez faire, si nécessaire, une demande de permis de construire, et enfin, vous tournez vers des professionnels, comme allo toiture, pour la construction de votre nouvel hangar.

Un hangar installé de manière permanente avec une surface de plancher et une emprise au sol dépassant les 20 m² sera automatiquement soumis à un permis de construire. Sachez que si la surface totale du plancher de votre nouveau bâtiment dépasse les 800 m², vous allez devoir faire appel à une architecte. Celui-ci vous accompagnera pour la demande du permis de construire, construire un bâtiment dans le respect des normes constructives en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire, et surtout saura réaliser un bâtiment solide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *